Accueil

ECLAIRCISSEMENTS CONCERNANT LES HAUTEURS DES CONSTRUCTIONS SUITE A LA MODIFICATION N°6 DU PLU POUR LE QUARTIER SAINT- JULIEN ROQUEFORT

ZONAGE :

Le quartier Saint-Julien Roquefort est en zone UEa, UEb, UEc, et UC pour le début du chemin (les Castellins et plus).

https://www.biot.fr/wp-content/uploads/2016/06/Plan-de-zonage-plan-densemble-1.pdf

 

DEFINITIONS :

La hauteur absolue est la différence d’altitude mesurée verticalement du niveau du sol (niveau du trottoir le cas échéant, ou le niveau du sol existant avant travaux) jusqu’à l’égout du toit. En cas d’affouillement de terrain nécessaire à l’implantation des constructions, la hauteur est mesurée à partir du sol après affouillement lorsque le terrain initial n’est pas reconstitué.

La hauteur frontale ou différence de niveau entre le point le plus haut et le point le plus bas de l’ensemble de la construction. Elle inclut les différents niveaux de la construction et les murs qui soutiennent les terrasses attenantes au bâtiment principal.

 

REGLEMENT :

https://www.biot.fr/wp-content/uploads/2019/03/5-R%C3%A8glement-1.pdf

La nouvelle possibilité de surélévation à 9 mètres et R+2 ne s’applique pas aux zones UE en général, mais à la zone UEa2 de l’OAP des Soulières. D’ailleurs le commissaire enquêteur explique que cette possibilité existait déjà pour la zone UEa1 depuis 2013.

Il n’y a pas ni zone UEa1 ni UEa2 dans notre quartier.                   

Pour le reste des zones UE il n’y a ni modification des hauteurs ni modification de l’emprise au sol par rapport à 2013 :

    • La hauteur absolue des constructions ne peut excéder 7 mètres et R+1.
    • La hauteur frontale ne peut excéder 9 mètres.

 

Zones UC en général, pas de modification :

    • La hauteur absolue des constructions ne peut excéder 7 mètres et R+1.
    • La hauteur frontale ne peut excéder 9 mètres.

 

(Il n’y a pas de zone UCa et UCb dans notre quartier.)

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

+

Modification concernant la notion d’ « habitat » qui remplace « habitat pavillonnaire individuel »

 

Informations supplémentaires